Que se passe-t-il, au niveau du paiement, si la prestation évolue par rapport à la demande de départ ?

Si le prestataire est amené à faire plus de chose que ce qui avait été indiqué dans la demande rédigée par le client, cela peut évidemment influencer le montant de la prestation.

               Si le prestataire travaille sur base d’un tarif horaire : On multiplie simplement le nombre d’heures prestées au total.

               Si le prestataire travaille au forfait : Le prestataire doit obligatoirement indiquer le montant facturé en supplément par écrit au client (et celui-ci doit obligatoirement marqué son accord par écrit).

Notez que si un arrangement différent est conclu entre prestataire et demandeur par écrit, c’est bien cet arrangement différent qui fait foi.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

0 Commentaires

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.
Réalisé par Zendesk